Chroniques

18 juillet 2011

Les agressions sexuels , une dure réalité

     l'Abitibi-Témiscamingue présente le plus haut taux de victimisation sexuelle déclaré chez les femmes de moins de 18 ans, soit un taux de 720,0. Ce taux est plus du double de la moyenne provinciale qui se situe à 355,8. (Ministère de la sécurité publique, 2009)

• Les agressions à caractère sexuel sont beaucoup plus fréquentes qu’on le pense. Malheureusement, elles sont peu rapportées. (Agence de la santé publique du Canada, 2002)

• 70 à 85% des agressions sexuelles sont commises par des personnes connues des victimes. (Ministère de la santé et des services sociaux du Québec, 2001)

• 98% des personnes accusées d’agression sexuelle sont de sexe masculin, 19% d’entre eux ont moins de 18 ans. (Ministère de la santé et des services sociaux du Québec, 2001)

• Au Canada, on estime que 25 % des femmes de 18 ans et plus seront victimes d’agression(s) sexuelle(s) au cours de leur vie (Statistique Canada, 2001), donc 1 femme sur 4.